• Le commerce du vin en Chine : Former à la culture du vin et pas seulement vendre des bouteilles à prix d'or !

    The wine trade in China: Training to the culture of wine and not just selling bottles at exorbitant prices !

     

     

    L'engouement actuel pour le vin en Chine

    L'engouement que connait actuellement la société chinoise pour la dégustation des vins et tout particulièrement pour les vins français ne doit pas occulter l'absence de culture du vin en Chine et la méconnaissance du vin en général dans ce pays. 

    La consommation de vin reste limitée aux classes les plus riches de la société en raison des prix encore très élevés sur le marché chinois. Le vin se boit à l'occasion d'un grand repas d'affaires ou fait l'objet de cadeaux très appréciés. Les plus grands crus sont achetés par des millionnaires très riches propirétaires de grandes entreprises tandis que les classes moyennes se contentent de vins de moindre qualité et bien souvent de simples vins de pays.

    Les grands crus font l'objet d'une spéculation effrénée par des investisseurs très fortunés et sont rarement consommés pour leur seul agrément. Il n'est pas certain que de vrais  amateurs de vins se cachent derrière ces millionnaires qui font flamber les prix des grands vins de Bordeaux. Récemment un lot de trois bouteilles  de Château Lafite Rotschild 1869 ont été adjugées plus de 166.000 euros la bouteille par Sotheby's à HongKong !

    Il n'est plus question de finesse des arômes, de velouté des tannins ou de persistance en bouche mais plutôt de produits financiers,  de calcul d'intérêts ou de retour sur investissement.  Et si demain la bulle spéculative éclatait suivant en cela l'immobilier et la hausse des taux d'intérêts qu'adviendrait il des Château-Lafite, Pétrus et Romanée Conti achetés à prix d'or et stockés dans les coffres des banques genevoises ? Et quels véritables avantages en tireront les grands châteaux français ?

    Les chinois de la classe moyenne doivent eux se contenter des "Premières côtes de Bordeaux" ou des "vins de pays du Languedoc" à quelques 25 ou 30 euros la bouteille !!  Le prix d'une bouteille de vin français supporte un surcoût important en raison des frais de transport, des taxes douanières très élevées et surtout d'une très confortable marge réalisée par la plupart des gros importateurs.

    The current enthusiasm for wine in China
    The craze currently facing Chinese society for wine tasting and especially for French wines should not overshadow the lack of wine culture in China and lack of  knowledge of wine in general in this country.
    Wine consumption is restricted to the upper classes of society because prices still very high in the Chinese market. The wine is drunk on the occasion of a great business lunch or the subject of great gifts. The best wines are bought by rich millionaires to Own large enterprises while the middle classes simply wines of lesser quality and often simple country wines VDP.
    The great wines are subject to unbridled speculation by very fortunate investors. There are rarely consumed for their own pleasure. It is not clear that real wine lovers behind these millionaires who drive up the prices of  Bordeaux wines. Recently a set of three bottles of Chateau Lafite Rothschild 1869 has been awarded more than 166,000 euros a bottle by Sotheby's in Hong Kong!
    There is no question of smoothness of flavors, velvety tannins and persistence on the palate but to financial products, calculation of interest or return on investment. What if tomorrow the speculative bubble burst in line with the real estate and higher interest rates what would happen there Château-Lafite, Petrus and Romanee Conti purchased at the price of gold and stored in bank vaults in Geneva ? And what real benefits will derive the great French chateaux ?
    The Chinese middle class must be content with their "First Côtes de Bordeaux" or "vins de pays du Languedoc" just 25 or 30 euros a bottle !! The price of a bottle of French wine bears a significant additional cost due to transportation costs, customs duties very high and above all a very comfortable margin realized by most of  large importers.

     

    La consommation de vin en Chine reste encore très limitée

    Pour toutes ces raisons la consommation de vin en Chine est encore très peu répandue (1,2% du total des boissons alcoolisées), mais elle ne cesse d'augmenter d'année en année. Les classes supérieures des grandes villes, considérées comme les "nouveaux riches" en Chine, sont très attirées par cette boisson devenue très tendance. Offrir ou consommer une bouteille de vin français est une marque indéniable de réussite sociale en Chine ! Beaucoup de sociétés d'importation ont réduit leurs marges avec l'accentuation de la concurrence et des offres intéressantes se font désormais par internet. Le développement de l'expertise en vins devrait permettre de contrôler et de favoriser sur ce marché une meilleure qualité à un meilleur coût, c'est  ce à quoi s'emploie la "Granwell Yankai Company".  La réduction des charges à l'importation devrait également être favorisée par une plus grande ouverture de la Chine au marché mondial. Le marché des vins étrangers devrait ainsi rapidement s'ouvrir aux classes moyennes de la société dans des zones urbaines encore plus étendues.

    Le nombre d'importateurs de vins étrangers en Chine reste peu important, il est souvent le fait de petites sociétés qui s'infligent une concurrence très vive. Avec une population de plus de 1,4 milliard d'habitants, la Chine constitue tout de même un marché au potentiel particulièrement important.

    La consommation du vin a plus que quadruplé durant les quinze dernières années. Le marché des vins en Chine est en forte progression, la consommation était de 244,5 millions de litres en 1995, de 591 millions en 2005 pour atteindre 1050 millions en 2010. Cette hausse devrait se poursuivre au rythme de 20% par an jusqu'en 2014 pour atteindre 128 millions de caisses, ce qui placerait la Chine au 6ème rang mondial des pays consommateurs de vin.

    Ce potentiel est d'autant plus fort que les chinois consomment aujourd'hui très peu de vin, ils consomment surtout de la bière (environ 30 litres par personne et par an), la consommation de vin en Chine est encore très limitée (1,15 litre par personne en âge de consommer du vin et par an). 

    La Chine est un pays consommateur mais également grand producteur de vins.   Avec une production de 1089 millions de litres la Chine se situe en 2010 au 7° rang mondial des producteurs de vins.

     

    Wine consumption in China is still very limited
    For these reasons the consumption of wine in China is still very uncommon (1.2% of total alcoholic beverages), but it is increasing year by year. The upper classes of the cities, considered the "new rich" in China, are very attracted to the drink became fashionable. Provide or consume a bottle of  French wine is an undeniable mark of social success in China !  Many import companies have reduced their margins with increased competition and attractive offers are now  by Internet. The development of expertise in wines is expected to monitor and promote the market better quality at lower cost, that is what works the "Grandwell Yankai Company". The reduction of import charges should also be promoted through greater openness of China to the global market. The market for foreign wines should be opened quickly and the middle classes of society in urban areas even more extensive.
    The number of importers of foreign wines in China remains low, it is often made by small companies that inflict intense competition. With a population of over 1.4 billion people, China is still a potential market of particular importance.
    Wine consumption has more than quadrupled during the last fifteen years. The wine market in China is growing rapidly, consumption was 244.5 million liters in 1995 to 591 million in 2005 to  1.05 billion in 2010. This increase is expected to continue at a rate of  20% per year until  2014 to 128 million cases, which would put China in the sixth among the world's wine-consuming countries.
    This potential is even stronger now that the Chinese consume very little wine, they consume mostly beer (about 30 liters per person per year), wine consumption in China is still very limited (1, 15 liters per person in age to consume the wine per year).
    China is a consumer country but also a major producer of wine. With a production of 1089 million liters, China in 2010 is located on the 7th world-class wine producers.

     

    Les chinois consomment surtout du vin … chinois !

    Les chinois consomment surtout des vins chinois (environ 90 % du total). Les vins chinois sont considérés comme des vins médiocres. Les vins en Chine sont parfois coupés avec de l'eau. Un ami chinois m'a procuré un vin d'une grande marque chinoise et en faisant le test de la serviette blanche m'a parfaitement démontré sa décoloration. Il est coupé avec de l'eau sucrée m'a-il affirmé, ou comporte des colorants dangereux pour la santé.

    La répression en Chine contre ces malversations est très sévère, en 2010, six personnes ont été condamnées à des peines pouvant aller jusqu'à la perpétuité. Malgré celà les falsifications et les trafics de vins frelatés sont très répandus et touchent tout particulièrement les vins français réputés les meilleurs du monde donc très prisés en Chine.

    Le "french paradox" procure encore aux vins français une grande renommée. En effet, les chinois soucieux de leur bonne santé sont très réceptifs aux arguments des scientifiques français ou américains qui ont révélé les vertus des tannins du vin du Sud-Ouest contenant des anti-oxidants et leur rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Toutes ces raisons font des vins français des objets de grande valeur qui se négocient très bien et peuvent procurer, quand ils sont falsifiés, des profits fabuleux.

    The Chinese consume wine ... especially Chinese!
    The Chinese consume wine mainly Chinese  (about 90% of total). Chinese wines are considered as poor wines. Wines in China are sometimes cut with water. A Chinese friend gave me a wine of great Chinese brand and by testing the white towel he fully demonstrated its fading. It is cut with sugar water he said, or contains dyes dangerous to health.
    The crackdown in China against such malpractice is very severe, in 2010, six people were sentenced to up to life imprisonment. In spite of that forgery and trafficking inadulterated wines are very common, affecting especially the famous French wines the best in the world so popular in China.
    The "French paradox" still brings a renowned French wines. Indeed, the Chinese health-conscious are very receptive to the arguments of  French and American scientists have shown the virtues of wine tannins Southwest containing anti-oxidants and their role in the prevention of cardiovascular disease. For all these reasons French wines of  high value items that are trading very well and can provide when they are forged, fabulous profits.

     

    p1010640

     

    petrus-made-in-china

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1. Le test de la serviette blanche met en évidence la décoloration du vin chinois.
    1. The white towel test demonstrates the fading Chinese wine.

    2. En Chine, une bouteille sur deux de Grand cru français est  une fausse
    2. in China, a bottle of  great french vintage in two is a fake bottle

     

    La situation des vins français en Chine est gravement touchée par la contrefaçon des grands crus  (Pétrus, Romanée Conti, Lafite Rothschild …)  Il est admis en Chine qu'une bouteille de vin français sur deux est une fausse bouteille. Les contrefaçons sont fréquemment des faux grossiers. Les consommateurs peu informés se laissent aussi abuser par des dénominations approximatives cherchant à imiter des châteaux réputés tels que Lafite-Rotschild ou autres grands crus français. 

     

    The situation of French wine in China is seriously affected by counterfeiting of fine wines (Pétrus, Romanée Conti, Lafite Rothschild ...) It is recognized in China as a bottle of French wine in two is a fake bottle. Counterfeits are often obvious forgeries. Uninformed consumers allow themselves to be misled by denominations too approximate trying to imitate the famous castles such as Lafite-Rothschild or other famous French "grands crus".

     

    p1010601

    p1010609

    3. Quelques étiquettes fantaisistes vendues dans le commerce en Chine.
    3. Some labels fancifull  available in stores in China.

     

    Les copies de grands crus sont principalement achetées dans les restaurants mais aussi dans des supermarchés ou à l'occasion de ventes aux enchères à des prix bien plus bas que les bouteilles authentiques mais avec un bénéfice important. Ces bouteilles imitent l'aspect des grands crus français ou sont présentées dans des bouteilles usagées et récupérées dans les poubelles des grands restaurants. Le contenu n'est bien entendu pas du vin de Bordeaux mais des vins chinois de bien moindre qualité quelques fois mélangés avec des vins importés d'Australie ou du Chili.

    The copies of vintage wines are mainly purchased in restaurants but also in supermarkets or at auction sales at prices far lower than the authentic bottles but with an important benefit. These bottles mimic the appearance of great vintages of  French wines in reused bottles collected in the bin of great restaurants. The content is of course not the wine of  Bordeaux but Chinese wines of much lower quality sometimes blended with wines imported from Australia or Chile.

     

    p1010607
    p1010608

    4. Des imitations bien approximatives d'un grand château bordelais !
    4. Approximate imitations of a great chateau of  Bordeaux!

     

    Bien que combattue avec plus ou moins d'efficacité par le gouvernement chinois et par les producteurs de vins français (étiquette infalsifiable etc…) une meilleure connaissance du vin par les acheteurs chinois pourrait aider à diminuer l'ampleur de cette fraude. Les Chinois sont amateurs de vins rouges et particulièrement des vins les plus réputés (comme ceux du Bordelais) mais ne sont pas très connaisseurs et se laissent facilement abuser par les imitations et les dénominations fantaisistes. Le tour des cavistes dans la région de Pékin m'a permis de me faire une idée assez précise de l'ampleur du phénomène !

    Although fought with varying efficiency by the Chinese government and the producers of French wines (unfalsifiable label etc ...) a better understanding of Chinese wine buyers could help reduce the extent of this fraud. The Chinese are fond of red wines and especially the most famous wines (like Bordeaux) but are not very knowledgeable and are easily fooled by imitations and fanciful names. Round the wine shops in the area of  Beijing has allowed me to make a clear idea of extent of the phenomenon!

     

     

    A suivre :
    Création de l'école du vin de Tian Jin avec des stages qualifiants et diplômants en France pour des professionnels.

     

    To follow :

    Creating a wine school in Tian Jin with qualifying courses and diplomas in France for professionals.


    your comment


    Follow this section's article RSS flux
    Follow this section's comments RSS flux