• Création d'une école du vin à Tian-Jin avec des stages qualifiants et diplômants en France pour des professionnels.

    Creating a wine school in Tian Jin with qualifying courses and diplomas in France for professionals.

     

     

    2011 197

       1. Inauguration de 'école du vin de Tian Jin
    1. Initiation of the wine school in Tian Jin

     

    Pourquoi former à l'oenologie des professionnels en Chine.

    Même s'ils font l'objet de toutes les attentions de la part de la profession en France, les investisseurs chinois ne s'intéressent en réalité qu'à très peu de Châteaux bordelais ou de domaines en Bourgogne. Leur intérêt se porte plutôt sur des fonds d'investissement destinés à spéculer sur les grands Bordeaux (Live ex 100, Nobles Crus, Dinghong ou Patriwine sites spécialisés dans la spéculation sur le vin).  "Il vaut mieux aujourd'hui spéculer sur le vin plutôt qu'en bourse " affirment ils !  Les sommes annoncées par les investisseurs chinois paraissent astronomiques et capables d'accaparer l'ensemble de la production française de grands vins. Les capacités financières des investisseurs chinois paraissent illimitées et les vignerons français leur déroulent le tapis rouge. Certains s'émeuvent tout de même de la situation et je crois à juste raison. Certains craignent comme cette vigneronne du Bordelais la dépendance totale de la production française au bon vouloir des consommateurs chinois non éduqués qu'elle a vu "absorber un casier de Château Lafite-Rotschild cul-sec" (Gambeï ! comme ils le feraient avec un alcool de riz).

     

    Why train to oenology professionals in China.
    Even if they are subject of attention from the profession in France, Chinese investors are interested in reality only very few Bordeaux chateaux or domains in Burgundy. Their focus is instead on investment funds designed to speculate on the great Bordeaux (Live-ex100, Nobles Crus, or Dinghong, Patriwine sites specializing in speculation in the wine).  "It's better now speculate on wine rather than the stock market" they say ! The money announced by Chinese investors seem astronomical and able to capture all of  the French production of fine wines. The financial capacities of Chinese investors seem limitless and their French winemakers place the red carpet. Some are moved by this situation and I think rightly so. Some fear as thinks this Bordeaux winemaker  total dependence of the French production at the mercy of  Chinese consumers uneducated she saw "absorbing a case of  Château Lafite-Rothschild cul-dry" (Gambeï ! As they would with an alcohol rice).

     

    Ou encore cette oenologue d'un grand cru classé dans le Saint-Emilion impressionnée par les déclarations d'un journaliste chinois qui lui affirmait : "Pourquoi le goût occidental serait LA référence puisque les chinois sont les plus nombreux et que bientôt ils seront le premier marché. Pourquoi ne pourraient ils pas à leur tour imposer leur goût à l'avenir ?".  Et celle ci de se remémorer lorsque dans les années 1970, les anglais ont commencé à acheter en masse des rosés de Loire, ces vins sucrés élaborés à leur goût ne trouvèrent ensuite plus preneurs lorsque les anglais s'en détournèrent.

    "Le terroir est dans le verre" dit-on ! Le vin symbole de bonheur et de culture dans la civilisation, soumis aux caprices des prédateurs, à la cupidité des hommes et à leurs excès, nous sera-t-il épargné dans ces temps de crises économiques et de folies financières  ?  "La vigne grâce aux artistes-vignerons saura-elle résister à la pression de l'argent facile, sans eux les terroirs ne seraient que de simples champs de vignes seulement aptes à produire de bons vins, à la qualité certaine mais tous les mêmes à travers la planète, boisson alcoolisée alternative au Coca Cola" !  dit Jacky Rigaux défenseur des "Climats de Bourgogne".

    Les chinois dans leur grande majorité sont des gens très attachés à ces notions de bonheur, de culture et de bien être et ne peuvent qu'adhérer à la défense de nos terroirs, au savoir-faire de nos vignerons et à la qualité de nos vins du plus petit jusqu'au plus grand ! 

    Or this winemaker of great classified wine in Saint-Emilion impressed by the testimony of a Chinese journalist said to him: "Why would Western taste THE benchmark since the Chinese are the most numerous and that soon they will be the first market. Why could not they in turn impose their taste in the future? ". And this one to remember when in the 1970s, the English began to buy mass rosé from the Loire, the wines sweet taste developed could not find  takers then when the English turned away.

    "The soil is in the glass" they say ! The symbol of happiness and wine culture in civilization, subject to the whims of predators, the cupidity of men and their excesses, we will it spared in these times of economic crises and financial follies ?  "The vine-growers through the artists will it resist the pressure of easy money, without them the land would not be that simple vineyards only able to produce good wines, some quality but all the same to across the globe, alcoholic beverage alternative to Coca Cola! " says JackyRigaux defender "Climate of Burgundy."
    The vast majority of  Chinese people are very attached to these notions of happiness, culture and well-being and can adhering to the defense of our land, know-how of our growers and the quality of our wines from the smallest to the largest!

     

    img_3091

    p1010611

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    6. De plus en plus de vrais professionnels se lancent dans le commerce du vin à Tianjin comme à Pékin.
    6. More and more real professionals engage in the wine trade in Tianjin as in Beijing.

     

    Il convient seulement de partager cette culture avec eux,  la connaissance des vins  et cela passe par l'éducation des amateurs la formation et l'accroissement des compétences des professionnels. Il faut partager notre savoir-faire et montrer qu'il ne suffit pas de vendre un vin comme n'importe quel objet de consommation mais que le vin exige des compétences et une culture qui apportent aux connaisseurs comme aux simples amateurs plaisir et bonheur.

    La variété de nos cépages et des fragances qui en sont issues est suffisamment large pour que chacun y trouve le breuvage à son goût, qu'il s'agissent des vins doux liquoreux ou des "sweet wines" du Bordelais ou du Roussillon qui font le bonheur d'un public féminin et des jeunes gens branchés dans les grandes villes. Les vins rouges légers ou les blancs secs de Chardonnay qui correspondent assez bien aux accords mets et vins en Chine.  Les grands assemblages de Cabernet-sauvignon et Merlot ou les fameux crus de Pinot noir pour l'élégance et le velouté de leurs tannins qui font le succèes des grands repas d'affaires en Chine. La palette est tellement grande qu'elle exige de nos connaisseurs un long apprentissage au plus près des lieux de fabrication.

    Nombreux sont les investisseurs ces dernières années qui se sont intéressés à ce marché en pleine ébullition mais personne en Chine ne s'est réellement préoccupé de la formation de vrais professionnels du vin (oenologues, cavistes ou sommeliers). 

    Dans le domaine de la connaissance du vin et de la formation tout reste à faire et la tâche est considérable. Les véritables connaisseurs sont très rares et le service du vin dans les grands restaurants est des plus rudimentaires.

    It should only share that culture with them, knowledge of wines and it is through education of amateur training and increasing skills of professionals. We must share our knowledge and show that it is not enough to sell a wine like any other consumer item, but the wine requires skills and culture that contribute to connoisseurs and amateurs pleasure and happiness.
    The variety of our grapewines and the fragrances derived from it, is broad enough that everyone gets to taste the beverage.  Whether are fortified wines or "sweet wines" of  Bordeaux or Roussillon who do happiness of a female audience and young hipsters in big cities. Light red wines or dry white Chardonnay which correspond quite well to the food and wine in China. The great blend of Cabernet Sauvignon and Merlot or  famous wines of Pinot Noir for the elegance and velvety tannins that make their succèes the major business meals in China. The range is so large that it requires a long learning our experts closest to the place of winemaking.

    Many investors in recent years have focused on the booming market in China but no one did really concerned about the formation of true wine professionals (winemakers, wine merchants and sommeliers).
    In the field of knowledge of wine and life long learning needs to be done and the task is considerable. The real experts are very rare and wine service in restaurants is very large crude.

     

    Comment former les étudiants et les professionnels en Chine.

    La formation des étudiants et des professionnels chinois est du ressort des Universités en Chine, le réseau des établissements hôteliers et viticoles en France peut apporter un concours efficace.

    Il existe de nombreux établissements en France intéressés par cette formation dans les régions viticoles bien sûr mais également les grandes villes Paris ou Marseille qui disposent tous de formations en sommellerie,  barman etc.  Attenant à ces établissements, il existe également des "Greta" (formation continue) pour recevoir en stage des professionnels sommeliers ou cavistes. Sans oublier les nombreux établissements viticoles et CFA en mesure de former de véritables oenologues.

    How to train students and professionals in China.
    The training of  Chinese students and professionals is the responsibility of universities in China, the network of hotels and wine in France can provide effective assistance.
    There are many sites in France interested in this training in vineyards region of course but also in big cities as Paris or Marseille all have training in oenology, sommellerie, bartender. Attached to these institutions, there are also "Greta" (continuing education) to receive training in professional sommeliers and wine merchants. Not to forget the many wineries and CFA able to form real winemakers.

     

    2011 200

    2011 226

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    7. Des professionnels du vin en formation à l'Ecole du vin de tianjin en juillet 2011.
    7. Wine professionals in training at the Wine School of Tianjin  in July 2011.

     
     
    Les responsables du réseau des lycées hôteliers en France rencontrés récemment au lycée hôtelier René Auffray de Clichy nous ont confié leur très vif  intérêt pour des échanges  d'étudiants et de professionnels dans ce domaine d'activité. Nous avons convenu ensemble de la préparation d'une mission d'investigation à la demande de l'Université de Tian-Jin  pour la définition d'un projet de coopération éducative.

    Un projet de coopération éducative avec l'Université de Tian-Jin doit pouvoir répondre à plusieurs objectifs : La formation des étudiants en France, la formation de formateurs, des stages en entreprise, la formation continue des professionnels en France et l'aide à la création d' écoles spécialisées en Chine.

    Pour pouvoir suivre ces formations les étudiants ou professionnnels chinois doivent détenir les bases indispensables afin de pouvoir suivre efficacement un cursus universitaire en France. Aussi devront ils posséder un premier niveau de formation en oenologie et des bases indispensables en langue française et/ou anglaise.

    Des cours sur internet pourront être dispensés aux étudiants qui constitueront une initiation à l'oenologie. Seront abordés au moyen de documents pédagogiques une initiation à l'oenologie, la connaissance des cépages, des modes de vinification, les terroirs et les vignobles en France et dans le monde etc. Ils devront également suivre des cours de langues vivantes qui pourraient être organisés par les "alliances françaises" dans toutes les régions de Chine.

    L'apprentissage et la connaissances des vins feront l'objet de regroupements dans les différentes régions de la Chine durant deux ou trois jours afin de faire apprécier et reconnaitre les crus et les différents arômes du vin aux étudiants. Des tests seront organisés à l'issue de ces regroupements et permettront de délivrer aux lauréats un premier niveau d'enseignement qui leur permettra de postuler à une formation plus longue dans un établissement hôtelier en France ou à un stage en entreprise (viti-vinicole ou hôtelier).

    Officials of the network of hotel schools in France recently met at the hotel school of "Rene Auffray" Clichy told us their keen interest in the exchange of students and professionals in this field. We all agreed to prepare a fact-finding mission at the request of the University of Tian-jin for the definition of a proposed educational cooperation. A project of educational cooperation with the University of Tian-jin must meet several objectives: The training of students in France, the training of trainers, internships, continuing education for professionals in France and the support creation of special schools in China.

    In order to follow these courses students must have Chinese or professionnnels indispensable foundations in order to effectively monitor a university course in France.They will also have a first level of training in oenology and indispensable foundations in French and / or English.

    Courses on the internet will be provided to students who will be an introduction to oenology. Will be addressed through educational materials an introduction to oenology, the knowledge of grape varieties, winemaking methods, the soils and vineyards in France and around the world etc.. They will also take courses in foreign languages ​​that could be organized by the "Alliances françaises" in all regions of China.
    Learning and knowledge of wines will be grouped in different regions of China for two or three days in order to appreciate and recognize the different vintages and flavors of the wine to the students. Tests will be held at the end of these groups and the winners will deliver a first level of education that allows them to apply for a longer training in a hotel in France or an internship (winemaking or hotel).

     

    Une expertise de l'Education Nationale pour la formation des étudiants chinois.

     

    logo MEN.png

     

    La mise en place d'un tel dispositif de formation nécessite une expertise du réseau des lycées hôteliers. A cette fin nous sollicitons de l'Université de Tian-Jin  qu'elle fasse une demande de coopération éducative au Ministère de l'Education nationale en France et cela dans les délais les plus rapprochés. 

    Une mission d'investigation doit pouvoir avoir lieu dès le mois de janvier 2012. Des dispositifs de formation pourront être directement négociés avec les organismes de la formation professionnelle  habilités à le faire mais les compétences de nos partenaires français sont également requis pour piloter des accords de formation avec les Greta et les CFA.

     

    Nous souhaitons passer avec les GRETA ou CFA intéressés par la formation en oenologie, sommellerie et cavistes des convention de formation. 

    Notre démarche consiste à donner une formation de base en Oenologie et des cours de langues (français ou anglais) en Chine, puis de sélectionner les personnes volontaires pour un stage de formation en France à l'aide d'un questionnaire type QCM et un minimum de bonnes réponses, ainsi que l'obtention  du niveau B2 en FLE ou le TOFL.

    Les candidats ayant obtenu ce premier niveau de formation pourront postuler à une formation ou un stage dans une école ou un Greta en France avec lesquels nous avons passé une convention-cadre pour chaque type de formation. Ces conventions-cadre définissent le contenu des enseignements, le nombre de stagiaires accueillis, la durée de la formation, les conditions de réalisation de la prestation et son prix. Il ne reste plus ensuite qu'à passer un contrat de formation en référence à la convention pour chacun des stagiaires.

     
    Expertise of the french Ministry of National Education to train Chinese students.

    The establishment of such a training system requires expertise of the network of hotel schools. To this end we ask the University of Tian-jin that a request for cooperation in education at the Ministry of Education in France and that in due time the closest.
    A mission of investigation must take place as early as January 2012. Training schemes will be directly negotiated with the professional training organizations authorized to do so, but the skills of our French partners are also required to pilot training agreements with Greta and CFA.

    We wish to go with the GRETA or CFA interested by training in enology, sommellerie and wine merchants for a training agreement.
    Our approach is to give basic training in oenology and language courses (French or English) in China, and then select the volunteers to a training course in France using a standard questionnaire QCM and a minimum of correct answers, and obtaining the B2 level in FLE or Tofl.
    The candidates with this first level of training may apply for training or internship in a school or Greta in France with whom we spent a framework convention for each type of training. These agreements will define the content of education, the number of trainees, the length of training, conditions of performance of the service and price. It remains then to pass a training contract in reference to the Convention for each trainee.

     

    Une formation qualifiante et diplômante sera dispensée en France

    La formation dispensée en France sera organisée par les GRETA (formation continue pour adultes) au sein des Ecoles hôtelières, lycées des métiers de l'hôtellerie et de la sommellerie.

    Les formations font l'objet d'une étude précise menée par le Greta de l'hôtellerie de Paris.

     

    Qualifying training and diploma will be delivered in France

     

    Etude préalable 

     

    GRETA des Métiers de l'Hôtellerie 


    your comment


    Follow this section's article RSS flux
    Follow this section's comments RSS flux